12/10/17

10-bin-adimla-mucize-6d548777ae21baa3609c

Je viens te retrouver sur ce quai

noir d'où partent tous les bateaux.

Le sentiment que j'ai est de croire

que dans le réel vient rouler l'invraisemblable,

tout comme nous qui ne sommes

jamais de la terre ou de la mer.

De là partent les mouettes,

elles hurlent dès qu'elles s'aperçoivent

qu'elles existent moins. Et ces oiseaux

improbables sont nos paroles,

au moment où je songe à cette rencontre.

 

*

Fabrice Farre

 

 

Posté par acqua di fiori à 16:44 - Permalien [#]
Tags :


09/07/17

19748756_197660844099286_5569434933230172367_n

Tombée, la feuille

cache le chemin du retour

À chaque extremité pointe

une direction ; chaque nervure

serait une confession confuse

et la perte, un voile de pudeur.

 

*

 Fabrice Farre

Posté par acqua di fiori à 12:21 - Permalien [#]
Tags :

07/06/17

tumblr_olbb40yRBO1rcicodo1_400

 

Terrestre, je l’aurais été si

tu avais pris la peine de rattraper

le ballon fuyant rouge au-dessus

des bruits. Aurais-je

assez existé à ne pas t’avoir

écouté : je ne prenais

pas l’existence à bras le corps.

Certes, je n’avais plus de corps mais

un bras cherchait la ficelle

du désir lié à la parole

fuyante. Oui j’ai passé ma vie 

à chercher le ballon car penser à toi

n’a jamais appartenu à la terre.

*

Fabrice Farre

Posté par acqua di fiori à 16:52 - Permalien [#]
Tags :

02/05/17

  

magnolia-723801_960_720

  

Magnolias

Entendre dans les lignes le dialogue

des blancs infimes, la fugue

du cœur où l’abeille somnambule

porte encore des sacs de soleil.

Fleur rare, énigme inquiète

du silence sur le velours du pétale,

parfum sonore lorsque l’insecte disparaît.
*
Fabrice Farre

Posté par acqua di fiori à 18:58 - Permalien [#]
Tags :