tumblr_olbb40yRBO1rcicodo1_400

 

Terrestre, je l’aurais été si

tu avais pris la peine de rattraper

le ballon fuyant rouge au-dessus

des bruits. Aurais-je

assez existé à ne pas t’avoir

écouté : je ne prenais

pas l’existence à bras le corps.

Certes, je n’avais plus de corps mais

un bras cherchait la ficelle

du désir lié à la parole

fuyante. Oui j’ai passé ma vie 

à chercher le ballon car penser à toi

n’a jamais appartenu à la terre.

*

Fabrice Farre