acqua di fiori

16/08/18

 

 

Posté par acqua di fiori à 16:23 - - Permalien [#]
Tags :


12/08/18

 

 

Posté par acqua di fiori à 17:34 - - Permalien [#]
Tags :

27/07/18

478127542

 

Le mur gauche du salon
fissuré de haut en bas
éraflure de l'attente
cicatrice du silence

parfois
comme une tache
vieux reste de peinture ou

parfois
comme la signature du temps

un passage. 

*

Vincent Motard-Avargues

in La chair de la pierre

Éd.  Inclinaison

Posté par acqua di fiori à 10:27 - Permalien [#]
Tags :

25/07/18

bgsm

 

Les ombres de la nuit
sur la vitre 
s'évaporent lentement

comme un oubli 
sur la peau

 *

Brigitte Giraud

Posté par acqua di fiori à 12:44 - Permalien [#]
Tags :

12/07/18

On the road
 
Here we go
 
Fast or slow
 
We'll be happy on the road...
 
 
 

 
 

Posté par acqua di fiori à 15:03 - - Permalien [#]
Tags :


11/07/18

florian t

Double hélice d’hélium
Qui ne semble plus convaincre
Et fait un effort de synthèse
Pour ressusciter
Le temps qui vient comme un diadème
Enguirlander la pesanteur du monde
Le temps vient comme le fait accompli
Exige que rien ne subsiste
Peur d’une fin subite
Dans le médicament du soir
Et la phalène entre par la nuit
Pour secourir le miroir
De ce qu’elle ne verra jamais

Le temps se torsade
Comme une ellipse partielle
Et la pleine durée
Dit aux traverses de fer
Qu’elles sont immobiles et figées.

*

Florian Tomasini

Posté par acqua di fiori à 20:48 - Permalien [#]
Tags :

  

 

Posté par acqua di fiori à 09:04 - - Permalien [#]
Tags :

09/07/18

DSC-00410032

Goutte à goutte

le matin distillait

la nuit ivre

 

au petit jour

sans lueurs

 

au grand jour

sans artifice

 

j'attendais la nuit

pour oublier les noms

qui s'écoulaient.

*

Vincent Motard-Avargues

Posté par acqua di fiori à 20:47 - Permalien [#]
Tags :

07/07/18

Posté par acqua di fiori à 21:23 - - Permalien [#]
Tags :

06/07/18

DSC_01780001

  

Eu vi o teu sorriso desaparecer
Na névoa da madrugada
Antes que a luz do sol clareasse o ar
E no outono eu pudesse olhar fixamente

Cores maduras e ricas como ouro
Gotas de orvalho a pingar na relva
Silêncio a dançar sozinho
Ar frio tão claro como vidro de cristal

Uma única flor despertou
Suas pétalas vermelhas
como so o vermelho pode ser
Uma memória do verão passado
Que lá deixaste a crescer para mim
*
I watched your smile fade away
Into the mist of early day
Before the sunlight cleared the air
And into autumn I could stare

Colours as ripe and rich as gold
Dew drops dripping onto grass
Silence dancing all alone
Cool air as clear as crystal glass

A single flower came awake
Its petals red as red can be
A memory from summer past
That you left growing there for me

*

James Goddart

 

Posté par acqua di fiori à 19:26 - Permalien [#]
Tags :