acqua di fiori

22/04/18

 

Posté par acqua di fiori à 07:38 - - Permalien [#]
Tags :


20/04/18

crd

Ils ont effacé le coeur 

ils vont le couvrir de chaux et de peinture

Demain, le coeur aura disparu

le mur sera blanc et lisse,

mais l’empreinte reste en moi.

*

Raphaël Dormoy

Posté par acqua di fiori à 11:20 - Permalien [#]
Tags :

18/04/18

 

Posté par acqua di fiori à 10:11 - - Permalien [#]
Tags :

16/04/18

DSC_0039

Sous la Parole qui se craquèle,

qui se fissure, qui se déchire,
 
seule présence du désert
 
et l'avaloir des sables, l'inexorable
sentence de l'absence,
 
et nos silences qui prolifèrent,
inexpugnables, imprononçables.

*

Harry Szpilmann

 

In Petite suite désertique

Posté par acqua di fiori à 11:54 - Permalien [#]
Tags :

15/04/18

Posté par acqua di fiori à 11:03 - - Permalien [#]
Tags :


11/04/18

10169274_1601153830109018_6707025380474288793_n

 

Ta robe de coton fin est suspendue à la fenêtre

Elle se souleve, voile léger

la lumière blanche coule à travers les volets,

cascade sur les carreaux

un ruban blanc tissé de bleu

on entend monter le gargouillis de l'abreuvoir.

Les muffles sombres se pressent contre la fraicheur de la pierre,

les queues fouettent les mouches, l'air en feu,

Les cils battent pour protéger les yeux d'or du troupeau.

Les pins sont coupés de la veille, un parfum de mûres, de resine, de sarriette.

Tu es assise sur les troncs encore pleins de larmes rouges.  

Sur tes genoux serrés égratignés de ronces, tu as posé ton livre,

le regard baissé, les doigts lissent des pages où les mots se dissolvent.

Je te prends par la main,

nous traversons le jour trop clair, l'abreuvoir, les volets de bois,

la robe de fillette 

et tu deviens qui je suis.

*

Cécile A. Holdban

 @rt, R. Bossù 

Posté par acqua di fiori à 16:03 - Permalien [#]
Tags :

09/04/18

 "Light up, light up
 as if you have a choice
 even if you cannot hear my voice.."

Snow Patrol 


 

Posté par acqua di fiori à 15:39 - - Permalien [#]
Tags :

07/04/18

Comme une sorte de voile, entre les tempes...
Et... Une envie de bruits. De chants.
Sons. Chanter, oui, avec toi. Chanter pour toi.
Comme avec les autres, les tiens, les nôtres.
Comme lors de tes concerts. L'or de ces concerts,
si nombreux, où la vie, là, la vie.
Rien qu'elle. Tout d'elle. Toi, elle. Tu étais la vie. Tu es. Seras.
Et merci, oui. Merci pour le champagne !..
Les bulles. L'air. La vie. Encore. Toujours. "Je vis pas ma vie, je la rêve."
Vincent Motard-Avargues
 

Posté par acqua di fiori à 10:13 - Permalien [#]
Tags :

02/04/18

 

Posté par acqua di fiori à 21:36 - - Permalien [#]
Tags :

30/03/18

Photography-by-Anka-Zhuravleva-6

                                                                   

Je tiens une fleur, je crois
Bizarre.
On dirait qu’un jour dans ma vie
un jardin est passé.
 

Dans l’autre main
je tiens une pierre
L’air gracieux, arrogant.
Sans me douter qu’il y a là pour moi
l’annonce d’altérations,
et l’avant-goût de résistances.
On dirait qu’un jour dans ma vie
une ignorance est passée.

Je souris.
La courbe du sourire,
le creux de cette humeur,
semble un arc bien tendu,
fin prêt.
On dirait qu’un jour dans ma vie
une cible est passée.
Une aptitude à la victoire.

Le regard plongé
dans le péché originel :
il goûte au fruit défendu
de l’espoir.
On dirait qu’un jour dans ma vie
une foi est passée.

Mon ombre, simple jeu de soleil.
En uniforme d’hésitation.
Elle n’a pas encore eu le temps
d’être pour moi compagne ou délatrice.
On dirait qu’un jour dans ma vie

une suffisance est passée.

Toi, tu n’apparais pas.
Mais pour qu’il y ait dans le paysage un précipice,
pour que je sois au bord
tenant une fleur
et souriant,

c’est que tu ne vas pas tarder.
On dirait qu’un jour dans ma vie
la vie est passée.

*

Kiki Dimoula

photo @Anka Zhuravleva 

Posté par acqua di fiori à 19:17 - Permalien [#]
Tags :

29/03/18

 

asm

Je n'invente rien.

Mes histoires et mes mots sont les mêmes que les tiens.

Simplement, je les assemble de telle sorte qu'ils puissent te surprendre.

Si tu ne vois pas tout à fait ce que je vois, ça n'a pas d'importance:

l'essentiel est que ton regard invente autre chose, que mes objets,

mes arbres, mes herbes ou mes étangs deviennent les tiens.

Tu ne sauras jamais tout à fait comment s'éclaire le soir à ma fenêtre...

mais si un mot éveille en toi un autre moment de lumière sur ta vitre,

mon poème sera le tien et le soir, justement pourra te prendre par la main...

*

Christian Da Silva

Posté par acqua di fiori à 22:40 - Permalien [#]
Tags :

28/03/18

 

Posté par acqua di fiori à 23:43 - - Permalien [#]
Tags :