acqua di fiori

12/07/18

On the road
 
Here we go
 
Fast or slow
 
We'll be happy on the road...
 
 
 

 
 

Posté par acqua di fiori à 15:03 - - Permalien [#]
Tags :


11/07/18

florian t

Double hélice d’hélium
Qui ne semble plus convaincre
Et fait un effort de synthèse
Pour ressusciter
Le temps qui vient comme un diadème
Enguirlander la pesanteur du monde
Le temps vient comme le fait accompli
Exige que rien ne subsiste
Peur d’une fin subite
Dans le médicament du soir
Et la phalène entre par la nuit
Pour secourir le miroir
De ce qu’elle ne verra jamais

Le temps se torsade
Comme une ellipse partielle
Et la pleine durée
Dit aux traverses de fer
Qu’elles sont immobiles et figées.

*

Florian Tomasini

Posté par acqua di fiori à 20:48 - Permalien [#]
Tags :

  

 

Posté par acqua di fiori à 09:04 - - Permalien [#]
Tags :

09/07/18

DSC-00410032

Goutte à goutte

le matin distillait

la nuit ivre

 

au petit jour

sans lueurs

 

au grand jour

sans artifice

 

j'attendais la nuit

pour oublier les noms

qui s'écoulaient.

*

Vincent Motard-Avargues

Posté par acqua di fiori à 20:47 - Permalien [#]
Tags :

07/07/18

Posté par acqua di fiori à 21:23 - - Permalien [#]
Tags :


06/07/18

DSC_01780001

  

Eu vi o teu sorriso desaparecer
Na névoa da madrugada
Antes que a luz do sol clareasse o ar
E no outono eu pudesse olhar fixamente

Cores maduras e ricas como ouro
Gotas de orvalho a pingar na relva
Silêncio a dançar sozinho
Ar frio tão claro como vidro de cristal

Uma única flor despertou
Suas pétalas vermelhas
como so o vermelho pode ser
Uma memória do verão passado
Que lá deixaste a crescer para mim
*
I watched your smile fade away
Into the mist of early day
Before the sunlight cleared the air
And into autumn I could stare

Colours as ripe and rich as gold
Dew drops dripping onto grass
Silence dancing all alone
Cool air as clear as crystal glass

A single flower came awake
Its petals red as red can be
A memory from summer past
That you left growing there for me

*

James Goddart

 

Posté par acqua di fiori à 19:26 - Permalien [#]
Tags :

02/07/18

DSC_027101290001

 

La solitude a ses instants vautours 
Robuste et douce,
Elle me dépose sur sa pelouse
Vous sentez comme son vent me dévisage !
M' attriste et me charge de lourdes pages
Je traîne mes vers sur son ciel
Des éclairs se brisent sur terre 
On perd la vue quand on est déçu 
L' oiseau a besoin de deux ailes pour voler sur nos têtes 
Il faut du froid et du chaud pour réveiller le matin


Il faut être deux pour être heureux.

Zohra Mrimi

Posté par acqua di fiori à 11:24 - Permalien [#]
Tags :

27/06/18

DSC-00120001

Et tout mon corps épointait ceci

 

Voyager sans ailes

& sans bruit

 

arrachant un sourire au bitume

 

Qui m'a rendu libre

 

dans l'air sitôt rouge

 

l'éclosion de la fleur 

et de nos silhouettes

 

Dans le printemps que tu nommes

 

l'ombre d'un oiseau effaçant les murs

 

*

Sophie Brassart

in Combe

 

Posté par acqua di fiori à 19:47 - Permalien [#]
Tags :

25/06/18

 

 

Posté par acqua di fiori à 13:32 - - Permalien [#]
Tags :

23/06/18

DSC_00240001

 

La nuit ordonne , et 
le livre de veille
est ouvert .
Les mots sont lus ,
sortent du noir .
Chaque parole
est au lointain
un tendre écho
sur ta fièvre.
Mais les couronnes 
de lierre ,
je les avais 
tressées 
dans la pièce monacale .
Le long sanglot
l'ai ravalé
dans des sourires 
discrets . 
Rien ne s'achève
que ce moment
meurtrier .
La lyrique échappée
vers la mort .

*

Thierry Desloges

Posté par acqua di fiori à 12:06 - Permalien [#]
Tags :

20/06/18

Sophie Brassart

Sous la voûte d'orage

Ni dedans ni dehors
ne peuvent emmurer
le baiser d'un cyprès

Seulement la transparence

Des éclats de silence
taillés dans ma chair

*

Sophie Brassart

  Combe

 


Éd. Tarmac

 

 

Posté par acqua di fiori à 21:46 - Permalien [#]
Tags :

19/06/18

mer

 

Ce bruit d’étoffe sur la mer

     et de velours
dans la voix du vent lorsque la marée
     monte à l’étale,
cette séquence du plain-temps, ces chants
     blessés des oiseaux migrateurs
qui sont la plus belle preuve du ciel,
     cette insulaire dormition
d’un angélus qui vous étreint le coeur,
     ces moments d’âme, de cristal :

tout ce qui fait le fond de l’air.

*

Gilles Baudry

Posté par acqua di fiori à 11:40 - Permalien [#]
Tags :

18/06/18

f

 

Il faudrait atteindre au silence passé

par les claires voies de la fenêtre.
Venir à toi.
Couler mécaniquement ma tête
dans l'anse de ton coude.
Ce serait commencer cet instant minuscule
qui caresse nos visages,
 
la voix entre les mots.
 
 
 
Rien, alors, ne pourrait demeurer
absolument perdu
au milieu de la nuit.
 
*
Brigitte Giraud 

Posté par acqua di fiori à 10:48 - Permalien [#]
Tags :

12/06/18

pomme

 

La maison dit ton absence 
Une pomme verte change de peau sur la table 
Un reste de lait fige au fond du bol 
Tes lèvres closes 
La porte du jardin bat 
Dans la lumière silencieuse 
J'allonge ma fatigue d'un peu de vin 
Je regarde mes yeux courir 
Sur la page d'un livre 
Les mots comme le lait 
Incapables de s'ouvrir 

*

Dominique Boudou

Posté par acqua di fiori à 15:26 - Permalien [#]
Tags :

10/06/18

 

 

Posté par acqua di fiori à 22:54 - - Permalien [#]
Tags :

© Kindra Nikole

 

J'aimerais être un courant d’air,
Porter le chant des oiseaux dans les airs,
Diffuser le parfum des fleurs
Dans les tréfonds de ton cœur.

J’aimerais tant être le vent, 
Balayer tes tourments,
Chasser toutes tes peines,
Rendre tes pensées sereines.

J'aimerais être le Zéphyr,
Commencer et ne jamais finir,
De susurrer à tes oreilles de poète
Les vers qui te résonnent dans la tête.

J’aimerais être une bise légère,
Me déposer sur tes lèvres,
Mourir dans un soupir,
Et renaître dans un sourire.

J'aimerais être un sirocco,
Être là où il fait chaud
Et faire que cette chaleur 
Soit le fruit de nos ardeurs.

Mais je ne suis qu’un murmure
Qui erre sous un ciel azur,
Qui cherche sans trop de détours
A te déclarer mon amour.

*

Gwen C. L.

**

ill : K. Nicole

Posté par acqua di fiori à 21:30 - Permalien [#]
Tags :

07/06/18

mcgb

 

Il y aurait tant à écrire
sur les pierres
des murs.
 
Voir plus loin,
comme au travers,
des rues blanches,
un banc au milieu d'une place,
peut-être un jardin,
 
et ton visage qui penche.
*
Brigitte Giraud
**
ill: C.Melegari

Posté par acqua di fiori à 12:53 - Permalien [#]
Tags :

05/06/18

 

 

Posté par acqua di fiori à 12:36 - - Permalien [#]
Tags :

04/06/18

tumblr_nyi2ee67Gm1tqx9n9o1_500

 

Nous voyons plus intensément
Par une lumière qui disparaît
Que par une mèche qui demeure.
Quelque chose dans l’envol
Clarifie la vue
Et magnifie les lueurs...

*

Emily Dickinson 

Posté par acqua di fiori à 11:45 - Permalien [#]
Tags :

01/06/18

rosée

 

Ce qui ne peut-être dit 
doit-il être tu ?

 
La rose ne peut-elle éclore 
et sa forme et la ronce 
et la douleur ? 


Garde tes peines 
accueille la rosée 
et sa goutte 


De sa forme naît la couleur 
et l’Univers 
qu’elle porte en elle

*

Raphaël Dormoy

Posté par acqua di fiori à 20:34 - Permalien [#]
Tags :